L’atelier Tuffery : un modèle de croissance au rythme maîtrisé

L’atelier de confection textile triple la surface de ses locaux à Florac, en Lozère

Cinq ans après sa reprise par Julien et Myriam Tuffery, l’entreprise est à l’étroit dans les locaux que lui loue la communauté de communes Gorges Causses Cévennes. Il faut dire que le nombre de pièces produites a été multiplié par plus de 40, portant le chiffre d’affaires annuel de moins de 100 000 € à plus 3,6 M€ et l’effectif d’une poignée de personnes à 25.
Cette croissance repose sur la fidélité des dirigeants à des valeurs d’artisans confectionneurs et sur leur volonté de garantir la pérennité de savoir-faire presque disparus.

La qualité de vie au travail et la transmission au cœur du projet de l’entreprise

L’extension de 1600 m² comprendra un espace boutique et un atelier-école, dédié à la formation. En effet, l’atelier Tuffery, qui prévoit de doubler son effectif dans les prochaines années, privilégie le savoir-être dans ses recrutements et forme au savoir-faire.

La qualité de vie au travail étant également au cœur du projet, Julien et Myriam Tufféry ont demandé à Matali Crasset de déployer sa méthodologie pour repenser la manufacture textile. La designeuse va inventer des espaces d’interaction renforcée entre tous ceux qui s’y croisent, par dizaines, presque chaque jour de l’année.
Pour l’accompagner dans cette transformation profonde de l’entrepreneuriat artisan, l’équipe puise dans le terreau local et active tous les soutiens institutionnels. L’entreprise s’appuie ainsi sur l’expertise d’AD’OCC en innovation, transformation digitale et ingénierie financière, sans déroger aux règles des aides publiques en zone rurale.

AD’OCC aux côtés de l’entreprise depuis 5 ans

Engagé pour limiter l’impact de l’industrie textile sur l’environnement, l’atelier Tuffery est acteur du développement de la filière chanvre en Occitanie, avec la Région et AD’OCC. Son modèle économique l’a conduit à investir aux côtés de Virgocoop dans la reprise de Tissages d’Autan, pour produire une toile de jeans 100% chanvre.
Pour favoriser le retour d’une industrie plus respectueuse des hommes et des femmes qu’elle emploie et des ressources naturelles qu’elle mobilise, l’atelier Tuffery s’est aussi impliqué dans un groupe de travail sur la responsabilité sociale et environnemental, avec d’autres entreprises de Lozère.

En savoir + :

Chanvre textile : Une filière éco-responsable française qui a de l’avenir
L’atelier Tuffery triple la surface de ses locaux